Jean-Louis Borloo appelle à l'éco-conduite pour tous !

 

222

Le ministre Jean-Louis Borloo, Dominique Bussereau, le secrétaire d'État chargé des transports, Cécile Petit, la déléguée interministérielle à la sécurité routière, et Chantal Jouanno, la présidente de l'ADEME, incitent les Français à adopter l'éco-conduite (conduite économique, citoyenne et responsable). Le ministère met en place une action de sensibilisation à la conduite économique et citoyenne : moins d'accidents, moins de CO2, moins cher.

« En cette période de migrations estivales, j'appelle les Français à la plus grande prudence sur les routes et à prendre conscience de l'intérêt de l'éco conduite. Opter pour une conduite apaisée, c'est bien sûr réduire les risques d'accidents, c'est aussi économiser du carburant, donc de l'argent et c'est limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre. » Jean-Louis Borloo.

Avantages de l'éco conduite

Le site du ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire est formel : l'éco-conduite est un comportement de conduite citoyen, permettant de réduire le risque d'accidents de la route (de 10 à 15 %), de réduire sa consommation de carburant (jusqu'à 15% d'économie) et de limiter les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.

3 conseils forts du ministre pour conduire « éco »

  1. Conduire moins vite, c'est moins d'accidents.
  2. Conduire moins vite, c'est moins de CO2.
  3. Conduire moins vite, c'est moins cher.

Action de sensibilisation grand public à la conduite éco responsable

À partir du 10 juillet 2008 et tout au long de cet été, une action d'information nationale est mise en place afin d'appeler tous les Français à adopter une éco-conduite, douce et apaisée :

  • Un « flyer » recto/verso, rappelant les principes de l'éco-conduite et les principaux conseils de sécurité sur la route est largement diffusé sur les réseaux autoroutiers et sur les opérations estivales organisées en partenariat avec la Sécurité routière et l'ADEME.
  • Un autocollant reprenant l'identité visuelle reprend les conseils de la campagne éco-conduite.
  • Des chroniques radio : des messages radio de Jean-Louis Borloo seront diffusés sur les radios autoroutières pour appeler les Français à adopter une conduite citoyenne et responsable.
  • Une insertion presse, de l'identité visuelle dans l'ensemble des titres de la presse quotidienne régionale est réalisée le 10 juillet.
  • Un guide pratique pour moins consommer de carburant en voiture, « La voiture », destiné aux conducteurs et propriétaires de voiture, est édité par l'ADEME (format A5, 36 pages) afin de leur apporter des conseils sur le choix du véhicule, la bonne conduite à adopter, sans oublier l'entretien et les aider ainsi à réduire leur impact sur l'environnement.

 

111.jpg

Arguments en faveur de la conduite éco, par Jean-Louis Borloo

« Nous avons expérimenté la limitation à 110 km/h sur une petite portion de 8 km avec beaucoup de radars. Manifestement, au bout d'un an, ça a entraîné une baisse du nombre d'accidents de près de 30%. On l'expérimente aussi dans la vallée du Rhône et je compte étendre ces expérimentations à plusieurs endroits en France pour avoir une véritable opinion. En début d'année prochaine, on regardera ce qu'il y a lieu de faire dans ce domaine.

Il ne s'agirait pas forcément de généraliser le 110, mais en tout état de cause de regarder sur un certain nombre d'endroits la réduction de la vitesse. La généralisation n'a pas été décidée lors du Grenelle de l'Environnement, mais on assiste à un nécessaire changement de comportement. Ce qu'on appelle l'éco-conduite, c'est-à-dire conduire de manière extrêmement douce, ne pas accélérer inutilement, ne pas freiner au dernier moment, anticiper, mais en même temps gonfler ses pneus correctement...

Un certain nombre de gestes de cette nature a été expérimenté de manière massive par La Poste, sur 60 000 véhicules. Alors les résultats sont très spectaculaires. Ils ont formé les postiers à l'éco-conduite et cela a eu plusieurs conséquences : les postiers ont tous adhéré, ça a entraîné une baisse de consommation de plus de 8% et des émissions de CO2 de 9 ou 10%, ce qui est absolument énorme. Le plus spectaculaire, c'est qu'on a observé 50% d'accidents en moins. Ce qui veut quand même dire que quand on fait de la conduite plus lente, un peu plus douce, un peu plus paisible, on change fondamentalement de comportement. »